Une préparation pour vin chaud avant Noël

Vin chaud qui fumeIl y a quelques centaines d’années que l’on connaît les liquides de ce genre. Les vins épicés étaient déjà aimés autrefois romaine! Le miel était l’un des ingrédients prépondérants avec, évidemment, le vin : on y ajoutait des épices, des noix et des dattes. Avec l’agrandissement de l’empire romain, les vins épicés seront popularisés en de nombreux endroits sur le territoire européen. Des versions médiévales, très sucrées et comportant quelques épices tel que le clou de girofle et la cannelle, porteront le nom d’hypocras. À la faveur des grandes explorations, de récents aromates telle que la cardamome et les agrumes arriveront augmenter les capacités de mélanges.

Le vin chaud c’est facile à faire

Le vin chaud est habituellement préparé avec une base de vin rouge à laquelle on ajoute des ingrédients sucrés, des fruits – notamment des agrumes – et des épices, dont l’inévitable cannelle, que l’on introduit à chauffer. On est également capable de le élaborer partiellement avec du concentré de fruits. Pour passer avec succès sa macération, il faut compter une agréable heure à brasier doux. À retenir : l’organisation doit frémir mais n’en aucun cas bouillir. On est en mesure de confectionner le vin bouillant la veille… mais plus la cuisson n’est longue !

Le vin chaud un simple remède

Pour quelle raison faire un vin bouillant ? L’atout de le manger hot se trouve dans la hausse de la température du corps qui donne la possibilité au corps de s’opposer à les code malveillant — l’exaltation est une échappatoire face aux bactéries pas une incidence —. Bien loti en alcool, et dès lors calogène, il comprend des antibiotiques non artificiels, des minéraux et des phénols qui vont conseiller à lutter la contamination. Ce n’est pas pour rien que le vin hot est une institution à la montagne.

Comment servir le vin chaud ?

Le must est d’être utilisé le vin confort épicé dans de minuscules tasses de verre ou de grès. On moins que rient embellir, si on le veut, d’un bâton de cannelle et d’une entrée rectale d’agrume. Si le gourmand corsé est trop édictée, on peut diluer le vin avec un peu d’eau ou de concentré de pomme. Ou, pour les plus audacieux, d’alcool… Au niveau des partenariats vins-mets, disons que le vin bouillant épicé se déguste pas mal avec une tranche de gâteau aux fruits, une poignée de noix, un biscuit aux raisins secs ou des fromages au goût édicté, notamment un bon cheddar vieilli. Le vin épicé est capable de se garder jusqu’à 7 jours au frigidaire. Il gagnera également en gourmand! Il faudra simplement le réaliser réchauffer, encore en évitant de bouillir.

Un exemple de préparation de vin chaud avec le kit Ruedesplantes

vin-chaud

La boutique Ruedesplantes propose un kit pour préparer votre vin chaud. Dans ce kit nous pouvons trouver de la cannelle, de la cardamome, du gingembre, du girofle, du citron et de la badiane. Le principe est très simple, il suffit tout simplement de verser les épices de ce kit en y ajoutant un peu de sucre et voir un zeste d’orange et de citron. Mélanger toutes les épices et porter à ébullition cette composition de vin chaud. Laisser enfin frémir pendant 5 minutes et enfin place à la dégustation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *