La petite histoire du curcuma

Originaire d’Asie (Inde), le curcuma (Curcuma longa) est le rhizome d’une plante vivace à grande feuille pouvant culminer à 1 mètre de haut. Elle porte des épis serrés de fleurs roses-pourpre. Le curcuma est détenu par la dynastie du Gingembre. Son arôme est muscade et poivré. Il a un gourmand doux et musqué. L’idée colorant jaune nommé curcumine est l’une de ses essentielles particularités ce qui lui vaut son surnom de « Safran Bourbon » ou « Safran des Indes ». Les racines sont bouillies, pelées ensuite séchées au soleil pendant 7 jours pour ensuite être moulues pour créer la poudre que l’on débusque le plus souvent. Les racines sont moins que rien communes dans le monde occidental parce qu’elles sont très solides à moudre.

Le curcuma est cultivé depuis plus de 2000 ans dans le sud de l’Asie (80% de la conception internationale vient d’Inde), sur le territoire chinois et dans les pays du golfe. Marco Polo a trouvé ce végétal chez les jaunes du Sud. Il a longtemps été contacté turmeric, qui vient du latin terra merita, ce qui veut dire terre étonnante. Il est encore contacté turmeric dans la langue de shakespeare. L’expression curcuma est une alternative du mot maghrebine “kourkoum” qui signifie “safran”. Les Perses l’associaient au emblématique du soleil. En Inde, le gingembre mangue est perçu comme une épice sacrée et d’excellent augure. C’est un performant colorant qui peut sans problème tâcher les habits et qui entre dans la composition du curry. Il a pendant une longue période servi à teindre les étoffes en jaune, spécialement les robes des moines bouddhistes. Il est très aimé par les adolescentes tamoules qui s’en imprègnent les mains et les pieds pour leurs mariages. Même si le curcuma soit quelquefois contacté safran indien ou safran du mignonette, le safran et le curcuma sont deux épices entièrement autres.

Les propriétés du curcuma

  • anti inflammatoire
  • antiseptique
  • antibactérien
  • antifongique
  • digestif
  • stomatique
  • antioxydant
  • tonique
  • stimulant
  • dépuratif
  • diurétique.

Le colorant jaune du curcuma (la curcumine) engendre un drainage biliaire. Régulateur et antibactérien pour les soucis gastriques et intestinaux. On prend en compte également le curcuma comme propice face aux affections cutanées. C’est un performant stimulant du système respiratoire. Il a autant des propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques. La curcumine, fondement actif du safran indien, est un performant antioxydant qui donne la possibilité de sécuriser le corps des dommages cellulaires occasionnés par les radicaux libres. Avec la curcumine qu’elle comprend, le curcuma pratique une multitude d’agissements physiologiques. Son utilisation est précisément sympa pour baisser l’inflammation articulaire et pour limiter les inflammations du système digestif. C’est un très bon antiseptique et cicatrisant. Il est salarié pour parfaire les ulcères de l’estomac et afin de sécuriser le foie. En utilisation externe, on l’applique en compresse sur les plaies et les lésions infectées.

curcuma

Le curcuma en cuisine

Le curcuma est de la également famille que le gingembre et la cardamome, les zingibéracées. L’odeur du curcuma est équivalente à celle du gingembre cependant son arôme est plus fort et son goût volant, délicatement poivré et boisé, un moins que rien acre, confort et faiblement amer. Il se marie idéalement avec différents aromates, afin d’obtenir des mélanges épices savoureux et équilibrés en plus pour les fabrications de curry indiens et du colombo. Il proposera une sublime pigmentation jaune à vos méthodes de riz, de patates et différents plats moins que rien colorés. Il assaisonne et colore les mayonnaises, les œufs brouillés, les sauces à la crème, les fromages au four, le riz et les pâtes, les soupes. Il se marie pas mal avec le poisson, les fruits de mer, et la cocotte, les œufs et les chutneys. Le safran du mignonette s’associe super bien avec le basilic, le chou-fleur, les patates, les lentilles, les haricots, la cocotte, les carpes blancs, les moules et les sauces à base de tomate.

Savoir comment utiliser du curcuma

Le curcuma est l’épice obligatoire du curry, son essentiel avantage se trouvant sa couleur, son arôme demeure discret mais particularité, poivré et faiblement amer. Une plus haut culminant de curcuma dans l’eau de cuisson du riz ou au sein d’un court-bouillon leur offre une jolie couleur jaune. Vous êtes libre de prendre la relève du safran par du curcuma. Il parfumera moins vos plats mais leur proposera une sublime couleur jaune. En tant qu’épice incroyable il est capable d’être usité pour les fruits de mer, carpes, riz, œufs, ragoûts, sauces, charcuteries, moutardes, le beurre, les liqueurs, les fromages, en colorant pour les confitures. Le Curcuma aiderait à diminuer le volant du piment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *